• Popaedia

Comment l’autonomisation du travail a-t-elle évolué de la révolution industrielle à nos jours?

L’arrivée des nouvelles technologies et les nouveaux moyens de production dans les années 20 a été une source de peur chez certains ouvriers. En effet, ils craignaient que ces dernières rendent le travail de l’humain anachronique. Henry Ford va participer à cette émancipation grâce à sa société automobile Ford en y instaurant un nouveau modèle d’organisation d’entreprise : le fordisme.


La rationalisation et l'efficacité développées durant cette époque furent l'illustration de la simplification et de l'augmentation considérable de la production à travers la simplification des tâches effectuées par les travailleurs. Henry Ford appliquait au sein de ses usines le Welfare Capitalism, une méthode industrielle permettant d'améliorer les conditions de vie de ses ouvriers. Pour lui, le « Capitalisme du bien-être » n'était pas une démarche pour augmenter le niveau de vie des classes moyennes ou un acte de charité mais plutôt « un des meilleurs moyens de réduction des coûts jamais mis en place ». Augmenter les salaires des employés permettrait ainsi d'augmenter la productivité, tout en compensant les côtés négatifs de l'effet monotone du processus d'assemblage ; les travailleurs pourraient alors être des consommateurs et des producteurs en même temps.


En 2020, cette peur d'être remplacé par les nouvelles technologies dans le milieu professionnel est toujours présente. Beaucoup de métiers qui dépendaient avant de la force manuelle de l'homme sont maintenant complétés par les nouvelles technologies. Cette dernière est de plus en plus valorisée grâce à ces nombreux avantages. Elle permet de gagner beaucoup plus de temps, de faciliter la vie au travail. De plus, la plupart des emplois perdus ces vingt dernières années ont notamment été dû à l'automatisation des chaînes de production, plus que par les délocalisations vers des pays à bas-coûts de main d'œuvre.


Finalement, la crise du coronavirus a rendu nos pratiques quotidiennes beaucoup plus compliquées depuis quatre mois déjà. Des milliers d'entreprise dans le monde ont eu recours à l'intelligence artificielle, à des applications de visioconférence telles que Zoom. Nous pouvons donc nous demander dans quelle mesure cette crise va affecter nos façons de travailler et de produire : va-t'on vers une dématérialisation, une automatisation renforcée de nos modes de production ?

Author: Rouguiatou Sow

0 vue0 commentaire